Maisons Berval, constructeur de maisons en Ile-de-France
Contactez-nous 01.60.24.76.52

Le bardage bois, esthétique et protection


le 07 Déc 2019

 

 

Lorsque l’on fait construire sa maison, c’est généralement pour s’y installer durablement. On pense à tout, mais surtout à l’aspect extérieur qu’on souhaite lui donner. Première chose que l’on voit lorsqu’on arrive, la façade indique très rapidement vos goûts. De plus en plus répandu, le bardage bois permet d’apporter une touche moderne à votre maison tout en conservant un côté naturel.

Le bardage bois, une robe naturelle pour votre maison

Le bardage est un revêtement installé sur les murs extérieurs de la maison afin d’habiller la maison.

« S’il a essentiellement un rôle décoratif, il participe aussi à l’isolation et à la protection de la maison contre les intempéries. Il n’a par contre aucun rôle dans la tenue du bâti », explique David Lacroix, président de Maisons Berval, un constructeur en Île-de-France depuis de longues années. »

Il existe plusieurs matériaux pour le bardage : métal, pierre, PVC et le plus répandu, le bois. Il est également possible de recouvrir votre maison avec de l’ardoise, on parle alors d’essentage.

« Le bois est le plus utilisé, car il offre un aspect naturel et chaleureux, et possède de nombreux avantages. »

L’avantage premier du bardage bois est qu’il résiste aux chocs, à la pluie, au gel et au soleil tout en améliorant l’étanchéité à l’eau. Il améliore également l’isolation thermique et phonique de la maison, cette couche de bois conservant la chaleur intérieure.

 

Le bardage peut être sous forme :

 

  • de lames de bois massif ou non,
  • de bardeaux
  • de panneaux dérivés du bois.

La pose du bardage peut s’effectuer directement sur l’ossature de la maison. On parle alors de bardage simple peau dont le rôle est uniquement esthétique.

« Il est également possible de fabriquer une ossature secondaire fixée à la structure porteuse de la maison, et qui supporte une couche isolante surmontée du bardage. Il est essentiel dans ce cas de prévoir une lame d’air (22 mm minimum) entre l’isolant et le bardage, afin d’assurer une ventilation optimale et d’éviter les moisissures », précise David Lacroix.

 

Alain Laffarge

 

 

Venez découvrir L’intégralité de l’article sur le site Ma Future Maison en suivant ce lien : https://www.mafuturemaison.fr/dossier/construire/le-bardage-bois-entre-esthetisme-et-protection/

Les dernières actualités